simone_raconte_turqu.png

 

Je suis Agnès, 43 ans, ancienne directrice des relations publiques de la Maison Cartier, passionnée de mode et de décoration. En 2016, en famille nous avons décidé de quitter Paris pour vivre à Bordeaux, profiter de cette belle région...un changement de vie... mais pas seulement, car la vie a aussi décidé que je croise la route d’un cancer du sein en 2018. Pendant ces 9 mois de traitements qui se sont terminés début 2019, ma résilience a été de créer Simone à Bordeaux, transformer l’épreuve en quelque chose de positif, d’oser me lancer…. un moteur créatif…qui m’a bien aidé.

Mais en mai 2019, on m’a annoncé l’impensable…. 5 mois après la fin de mes traitements, un deuxième cancer est apparu… un coup de massue insupportable, pour moi, pour mon mari et pour notre fille…. deuxième mastectomie, 12 nouvelles chimiothérapies, je terminerai mon traitement et les opérations au premier semestre 2020…. une longue bataille, que je vais gagner grâce au soutien de ma famille et de mes amis.

L’arrivée, l’intrusion d’un cancer dans la vie d’une femme et d’une jeune maman est d’une violence absolue. puis l’arrivée d’un deuxième cancer….

Entre la fatigue, les douleurs et les dégradations physiques, j’ai décidé de lui faire un pied de nez et d’avancer malgré tout.

Simone à Bordeaux, c’est une jeune marque de bijoux fantaisie de très bonne qualité.

Des modèles fun, colorés, épurés, frais et tendance…. A porter seul ou en accumulation….

Tout est fait main, je créé et me fais aider pour l’assemblage par les travailleuses de l’ESAT Magellan à Pessac, 4 travailleuses handicapées qui travaillent super bien et qui me boostent lors des longs mois de maladie….

Et tous les jours on avance un peu plus…

 Aujourd’hui je suis très fière, et ce qui me rend encore plus fière c’est de vous voir porter mes jolies créations.